La Finlande ouvre ses frontières aux touristes de 17 pays européens, pas la Bulgarie

La Finlande ouvre ses frontières aux touristes de 17 pays européens avec de faibles niveaux d’infection avec le nouveau coronavirus, a rapporté l’Associated Press.

Le gouvernement du pays scandinave a déclaré que les mesures étaient abandonnées pour les pays où le taux d’infection au cours des 14 derniers jours était inférieur à huit personnes pour 100 000 habitants.

Des missions d’affaires et d’autres voyages sont également autorisés pour des raisons légitimes entre la Finlande et l’Algérie, l’Australie, le Japon, la Nouvelle-Zélande, la Tunisie et la Chine.

Ainsi, la Finlande peut être ciblée par des citoyens des Pays-Bas, de belgique, d’Italie, d’Autriche, de Grèce, de Malte, d’Allemagne, de Slovaquie, de Slovénie, de Hongrie, du Liechtenstein, de Suisse, de Chypre, d’Irlande, d’Andorre, de Saint-Marin et du Vatican.

Pour un certain nombre de pays, dont la Bulgarie, les restrictions aux frontières ont été prolongées jusqu’au 11 août. Ce groupe comprend également la Suède, l’Espagne, le Portugal, la Pologne, la France, la République tchèque, la Grande-Bretagne et d’autres.

Dans deux semaines, les autorités finlandaises réévalueront la situation afin d’évaluer s’il faut ajouter ou prendre parti.

Laisser un commentaire