Seulement 4% des travailleurs ne connaissent pas les mesures contre COVID-19

Seulement environ 4 % du personnel des entreprises examinées n’étaient pas au courant des mesures visant à limiter le coronavirus. Cela indique une inspection de l’Inspection générale du travail.

Dans un seul cas, l’employeur n’a pas mis à jour l’évaluation des risques, le plus souvent, il y a une incomplétude de l’évaluation.

Plus de 5 000 contrôles ont été effectués par l’Inspection du travail pour l’Organisation de réduction des risques de propagation COVIDE-19.

Depuis l’instauration de l’état d’urgence le 13 mars, plus de 10 500 ont été créées par les inspecteurs du travail.

Plus de 5 000, soit environ 50 % de toutes les vérifications, sont spécifiquement axées sur la façon dont les mesures de restriction de propagation du coronavirus sont mises en œuvre.

Pour des contrôles plus efficaces au cours de la période, l’accent est également mis sur la réalisation de contrôles conjoints avec d’autres autorités compétentes. Le nombre d’inspections conjointes était de 760, dont 36 % ou un tiers, c’était avec les inspections régionales de santé (RSI) – 200 pcs, ou avec l’Agence bulgare de sécurité des aliments (AGENCE BULGARE) – 70 pcs.

En comparaison, pour la même période en 2019, l’Inspection du travail a effectué 530 pc. organismes de contrôle, dont aucun n’était avec le RSI ou le BFD.

L’inspection du travail rappelle aux employeurs que l’outil interactif d’évaluation des risques en ligne mis au point par l’Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail peut être utilisé pour préparer l’évaluation des risques.

L’Inspection du travail avertit les employeurs qu’ils s’engagent non seulement à mettre à jour l’évaluation des risques et à prendre des mesures pour la minimiser, mais aussi à effectuer des contrôles efficaces de conformité.

Laisser un commentaire